APRES WATATA, MUYURINA

Publié le par ayacuchosocialclub

sortie-enfants 0517

      Maria-Antonietta, une enfant handicapée de la casa hogar Los Gorriones, une des chouchouttes de Nolwenn

 

Après la sortie à la rivière Watata vendredi dernier (article ci-dessous), direction Muyurina samedi. Cette fois-ci, Liliana, la senorita qui anime la bibliothèque, proposait cette sortie aux enfants du quartier qui viennent régulièrement emprunter des livres. S'y sont rajoutés les enfants de la casa hogar Los Gorriones les plus assidus à la bibliothèque.

Muyurina, c'est le lieu de villégiature favori des Ayacuchanais le week-end, situé à environ une demi-heure du centre d'Ayacucho, sur la route de Quinua, au milieu des montagnes andines. Des grandes étendues vertes pour courir comme des fous, une petite rivière pour se mouiller les pieds, encore une fois les enfants ont apprécié se retrouver au milieu de la nature le temps d'une journée. Seul hic, comme la veille, le retour ne se déroula pas comme prévu. Le chauffeur du bus nous avait dit : "Je serai là à 16h précises." Il est arrivé comme une fleur à 17h. A l'heure péruvienne, dirons-nous...

 

sortie-enfants 0527  sortie-enfants 0522  sortie-enfants 0530

Sergio (à gauche) et Freddy (à droite), deux petits trop mignons de la casa hogar los Gorriones,
entourent deux jeunes filles du quartier

 

sortie-enfants 0529  sortie-enfants 0518

sortie-enfants 0521  sortie-enfants 0516

Des enfants du quartier et une photo de Christine, une volontaire, entourée de Maria-Jesus,
Mimie et Maria-Antonietta, de la casa hogar los Gorriones

 

sortie-enfants 0533

         Liliana, celle qui a organisé cette sortie, par ailleurs la mère de Naomie (cf. article So sweet Naomie)
         et donc une des filles de Maximo, chez qui on vit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

maman 16/01/2011 11:35


Toujours très touchée par ces photos de moments partagés avec les enfants de la casa.............Bravo et bisous


les parents 13/01/2011 20:25


cela nous fait tout drôle de revoir les enfants sur le blog, après notre retour!
eh vive l'heure péruvienne
bravo à vous deux