LA TOUSSAINT A CHUSCHI

Publié le par ayacuchosocialclub

CSC 0035

 

La Toussaint, surtout à Ayacucho, avec les nombreux morts lors du conflit entre l'état péruvien et le Sentier lumineux, revêt une importance particulière. Nous avons été convié au village de Maximo, le père de la famille chez qui nous vivons. Son village se nomme Chuschi, à 3h30 d'Ayacucho. Départ à 4 heures du matin, pour une journée chargée.

Le père de Maximo a été tué en 1984 par l'armée péruvienne, qui le considérait comme un membre du Sentier lumineux. Sa mère est décédée l'an dernier, de mort naturelle.

Après un passage rapide au cimetière, perdu au mileu des montagnes andines, sans vraiment de cérémonie, Maximo nous a emmené dans son village natal, pas très loin, Chuschi. Le temps de parler avec les anciens, de retrouver une de ses soeurs, et nous repartions. Suite aux événements tragiques vécus dans cette bourgade, où, en dehors de son père, de nombreux paysans ont été tués, Maximo n'y revient qu'une à deux fois par an.

Pour terminer la journée, nous nous sommes posés près d'une rivière, elle aussi perdue dans les montagnes andines, près d'une des maisons des parents de Maximo. Puis ce fut le retour, et les remerciements à Maximo de nous avoir invité à cette journée importante pour lui.

 

Photos de Chuschi (celle du haut également)

 

CSC 0033

 

CSC 0027  CSC 0039

CSC 0037  CSC 0029

 

CSC 0016 

 

 

 

 

 

 

  Maximo (à gauche)

  dans son village natal,

  Chuschi

 

 

Les volontaires de la Casa hogar los Gorriones présents ce jour-là

 

CSC 0042

                         Léo et Luisa, Allemandes, Solen et Nolwenn, qu'on ne présente plus

 

CSC 0021  CSC 0086

Luis, Espagnol : à gauche avec Eduardo, un Belge actuellement en béquilles, à droite dans le bus du retour

 

CSC 0025  CSC 0051

Les deux soeurs en train de faire leurs belles

 

CSC 0048  CSC 0084

Tous ensemble, avec Maximo, en train d'attendre que la tienda ouvre, pour se rafraîchir... (à gauche) ;
Solen, Luisa et Léo, heureuses de reprendre le bus pendant 3h30 (à droite)

 

toussaint 0056

                         Détente autour du rio, perdu dans les montagnes andines ; plutôt agréable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wisdorff Denis 01/12/2010 18:30


Bon la Toussaint là bas ... c'est comme chez nous ... hormis les gonzesses ... qui te donnent envient de rester en vie.