UYUNI, UN DESERT DE SEL DANS UN DECOR LUNAIRE

Publié le par ayacuchosocialclub

uyuni 1038

 

A 3 650 mètres d'altitude, trône entre un tiers et la moitié des réserves mondiales de lithium. C'est au sud de la Bolivie, dans le salar (désert) de sel d'Uyuni. Des réserves qui s'élèvent à plusieurs dizaines de millions de tonnes, alors que celles de sel sont estimées à plus de 10 milliards ! Du sel qui se compose de lithium, de bore, de potassium, de magnésium, de carbonates (borax) et de sulfate de sodium. Les 25 000 tonnes de sel non iodé exploitées chaque année ne risquent donc pas encore d'assécher le désert. Des multinationales et le gouvernement bolivien sont forcément très intéressés par ce gisement, mais le site est théoriquement protégé...

uyuni 0988

Cette étendue représente le plus grand désert de sel au monde, 12 500 km2, où les touristes sont les bienvenus pour découvrir ces paysages lunaires. Mais l'excursion, de deux à quatre jours, se mérite ! Au départ de La Paz, il faut compter une douzaine d'heures de car, pour arriver à Uyuni, ville perdue au milieu de nulle part, où les larges rues plates se chevauchent perpendiculairement, fuyant vers un horizon infini, peuplées d'Indiens. Les frères Coen auraient pu y tourner Fargo. En effet, en juillet et août, les températures peuvent descendre jusqu'à -25 degrés et la neige empêche parfois les agences de satisfaire les touristes. Dans le désert, point de neige. Sur cette surface d'une planéité parfaite, c'est une étendue de sel qui attend les touristes, d'avril à novembre. De décembre à mars, lors de la saison des pluies, l'eau stagne, jusqu'à 15 cm. Inondé, le désert devient un gigantesque miroir pour les nuages. Le décor est alors hallucinant.

 

uyuni 1051  uyuni 1043

 

Lors de notre séjour de trois jours, la pluie s'est retenue au-dessus du désert. Seulement le lendemain, dans la réserve naturelle du Sud-Lipez, autres décors rares, elle a refait son apparition. Sans nous empêcher d'apprécier les lagunes, vertes ou roses, entourées de volcans, les flamants roses, les neiges eternelles à plus de 4 000 m puis la verdure puis encore la neige et ainsi de suite, et le désert de Salvador Dali. Des pierres taillées par le vent dans une symphonie de couleurs chaudes, plus besoin d'aller sur Jupiter pour assouvir son envie d'odyssée de l'espace... Les refuges de nos deux nuits interpellent ; ils sont comme déposés entre volcans, montagnes et désert.

Le revers de la médaille, c'est que cette traversée est tellement longue que c'est pratiquement impossible de l'entreprendre seul. Embarcation dans un 4/4 via une agence, c'est parti pour trois jours de voiture intensifs. Après, ça dépend du guide. Le nôtre faisait son tour, nous donnait dix minutes par-là, quinze par-ci, histoire de prendre les photos et on repartait. Un peu frustrant, d'autant plus qu'il n'était pas très causant. Heureusement que les paysages se suffisaient à eux-même.

 

uyuni 0543  uyuni 0551

P1050595  uyuni 0973

Ne jamais oublier le vernis à ongle, même dans un désert on ne sait jamais qui on peut rencontrer ;
on était au zénith ce jour-là ; des 4/4 mais aussi des car dans l'eau ; au milieu du désert,
un hôtel de... sel car l'économie tourne toujours

 

 

Dans le "cimetière ferroviaire"

 

uyuni 0516

 

Des locomotives en ruines aux portes de la ville d'Uyuni sont le premier arrêt des trois jours. Ces trains assuraient la liaison du Chili jusqu'aux mines d'argent de Potosi, entre Uyuni et La Paz.

 

uyuni 0896  uyuni 0505

uyuni 0931  uyuni 0905

 

 

Dans la réserve naturelle

 

uyuni 1102

 

uyuni 1093  uyuni 1108

uyuni 0721  uyuni 1165

 

P1050634

 

P1050663  P1050745  uyuni 1080  P1050703

Des flamants roses ; un refuge d'une nuit au milieu de nulle part ; un autre ; le geyser

 

 

uyuni 0705  P1050749  P1050791

Des monts et des volcans enneigés, en veux-tu en voilà

 

 

P1050852  P1050810

uyuni 0662  uyuni 0671

 

 

P1050853

 

 

 

Dans le désert de Salvador Dali  

 

P1050843  P1050828

Commenter cet article

les parents 15/03/2011 20:30


toujours aussi super tes articles et tes photos sont splendides


maman 12/03/2011 19:20


l'attente fut longue mais le résultat efface la frustration des jours sans nouveaux articles. Bravo c'est magnifique!


Melanie 11/03/2011 10:49


C'etait assez marrant, parce qu'en allant au boulot ce matin, pour passer le temps, je me suis connectée sur le blog via mon Iphone (vive la technologie!). Et au même moment, ton post sur Uyuni
apparait avec toutes ses magnifiques photos! Encore une fois, je nous félicite ;) pour ce job! Ca m'a une fois de plus replongé directement en Bolivie, rien de tel pour oublier la jungle urbaine
quotidienne dans laquelle je suis revenue vivre...Merci pour cette connexion involontaire mais simultanée de l'autre bout du monde, Ca m'a fait du bien...pour commencer la dernière journée de la
semaine! Bisouille le Drixou.